breizh troopers

millau (aveyron) 24-28 septembre 2015


Steph et Bruno ont participé à la première édition du Ghost all mountain Chalenge en mai dernier, et par cette occasion ont découvert Millau et Les Grands Causses, ils sont revenus avec l'envie de nous faire découvrir ce spot, surtout qu'il existe des pistes permanentes dédiées à l'enduro tout se trouve sur ce site http://www.millau-sports-nature.fr/cyclo-vtt/enduro , notez qu'il y a aussi des parcours xc, trails...., il suffit de télécharger les traces gps et hop hop hop

 on réserve donc un séjour à Millau en cette fin septembre, on est 3 à descendre, Chris(moi) Steph et  Korrigan qui s'occupe de toute la logistique (http://www.campinglesrivages.com/fr/accueil/), on charge son 3008 et départ le jeudi 24 au petit matin....

après un peu plus de 10h de route, nous voici donc à Millau, on logera à la sortie de la ville au bord du tarn et aux pieds de ses gorges.

 

Vendredi 25: pour ce 1er jour on décide de laisser la voiture au camping et de commencer par la piste la plus près de Millau, c'est une bleu "le facteur" après une bonne ascension par la route et une petite liaison ( la brochure qu'avait Steph est très bien faite),  nous voici donc sur les hauteurs de la ville , après quelques photos avec le viaduc en arrière plan,

IMG_20150925_113258521.jpg

go pour la 1ère descende de la journée, on fait 100m on se retourne, on a déjà perdu le Korrigan il s'est entaillé le tibia....c'est la seule partie de son corps qui n'est pas protégée... et à force de clamer haut et fort qu'il n'aime pas les cailloux, ceux ci se sont vengés....n'ayant pas prévu de trousse de secours, il continu quand même avec son tibia ensanglanté,  ça fait guerrier.

La descente est large dans le haut puis on descend quelques lacets, quelques passages en balcon histoire de nous familiariser avec le vide, puis la dernière partie toujours aussi caillouteuse mais plus rapide, on finira par un bon passage technique avant d'arriver dans le village de Creissels , une bonne petite mise en jambe 

"le Facteur":Chiffres clés : 4,4 kms / d+ 10 m / d- 428 m

on remonte pour se faire "les cathédrales" celle ci est verte, dans la remontée on fait la connaissance de riders locaux, Vincent et Franck (je ne suis pas certains de son prénom...) ils nous conseillent de ne pas faire les cathédrales mais plutôt de les suivre sur une piste free plus engagé, on acquiesce même si le Korrigan émet quelque doute sur le niveau élevé des 2 gars..ils nous rassure et nous détaillent les parties de leur "trace", à noter que ceux ci roule en tenue légère vue le type de terrain,

on est sur une mono trace pas très large à certains endroits, des passages bien pentues avec racines, des partie plus rapides en balcon, et pour finir on finit par traverser un bois en tournicotant  bref c'est du très bon, arrivé en bas toujours à Creissels on a la banane, et voilà que Vince nous invite chez lui à boire une mousse, et nous voilà dans son jardin à manger des prunes en sirotant une bonne bière, tout en parlant bike forcément,

on les remercie pour nous avoir guider, et  nous conseille une autre petite trace , on s'exécute forcément, on remonte  un peu et on finit par trouver ce qui sera la dernière de la journée, on reste dans un bois toujours bien pentu à certains endroits et on finit par des passages étroits entre les arbres, avant d'arriver dans un lotissement près du viaduc..... fin de la 1ère journée avec 44 kms et 1200m de D+ voici la vidéo

 samedi 26 septembre, jour 2

comme il y a ce weekend les 100kms de Millau (course pédestre sur route) on décide (sur les conseils de Vincent et son pote) de se faire les 2 pistes qui sont sur les hauteurs de Roque st Marguerite, on laisse la voiture à la salle des fêtes de Pierrefiche du Larzac et hop hop hop on prend la liaison (1,2kms) pour attraper la "Malarède"  Chiffres clés : 2,3 kms / d- 344 m,

pas se fier au petit kilométrage car beaucoup de de virages en épingle, pas de gros passage difficile c'est une bleu, mais ça reste du très très bon ou il faut rester vigilant , de belles marches, sur la vidéo on voit le coach nous faire un beau soleil , il se rattrape  de justesse,

 on finit par arriver à Roque st marguerite, une belle trace pour commencer la journée,

on remonte vers la voiture pour ce coup ci se faire la rouge "moulin de corp" que  les locaux nous avait dit la veille "à faire absolument",

le début de la liaison est la même que la précédente, puis on file de l'autre coté du versant, au total la liaison fait 2,6kms alors que la spéciale fait moins de 2kms....on comprend vite pourquoi c'est pentu, au total 21 virages en épingles dont certains sont très très serrés avec racines et caillasses histoire de corser le trip, pas simple de la faire sans mettre pieds à terre ... mais c'est l'éclate totale , les freins ont bien chauffés et nous voici en bas au moulin.

IMG_20150926_161211684_HDR.jpg

 

 bon il est tôt on décide donc  de remonter chercher la voiture et de filer sur St André de Vézines pour se faire "l'empereur" qui fait 6,5 kms / d- 451 m , avec le recul je me demande pourquoi on est monté en voiture alors que forcément il faut monter...pour aller la rechercher...on corrigera le tir le lendemain...

nous voici donc au bled, qui est aussi le départ de "la roquesaltes" mais que Vincent nous a déconseillé ,

le départ est large , du chemin d'exploitation qu'on prend pleine balle, trop vite car on loupe quelques balises....on arrive à un superbe point de vue, mais arrivé au balcon on perd la trace, on revient sur nos pas, on trouve la "roquesaltes" mais pas l'empereur, après de longues minutes de tournicotages on finit par trouver la balise caché derrière les branches d'un arbuste , cet épisode m'aura fait comprendre le fonctionnement de mon gps, (ça fait quand même 5ans que je l'ai), en fait je n'utiliserai plus le mode navigation mais juste laisser la trace à l'écran....bref nous voici sur la trace commune avec la rouge , on est sur un putain de balcon pour arriver dans un superbe hameau....un peu de route et on redescends tout shuss, là c'est rapide, de la mono trace , juste quelques virages qui se passent facile, ça ne m'empêchera pas de chuter (voir la vidéo)

ça y est nous voilà à nouveau au pied du moulin de corp, on se boit une bière au seul bar de Roque st Marguerite, et faut remonter chercher l'auto.....moi je sens ma cuisse suite à ma chute je reste donc au troquet..., mais non je vais me rafraichir dans le tarn, histoire de soigner ma gambette, mes 2 compagnons repartent donc pour 11kms et 500m de D+...pour un total de 40kms et 1500m de D+... fin de la seconde journée...

 

Dimaanche 27, jour 3

au réveil je ne sens plus ma cuisse, ouf je vais pouvoir remettre ça avec mes camarades...toujours sur les conseils des riders rencontrés vendredi  , on part (en voiture ) direction La Cresse pour faire la "Cresse"c'est une rouge, on laisse donc le 3008 au pied de l'église et on monte, mais là même si on grimpe par la route, c'est raide, on prend 400m de D+ sur 4kms avec des endroits à 20%, et comme c'est le 3ème jour, les jambes sont un peu lourdes ce matin...ça y est nous voilà sur le plateau  , on y go et le début est sablonneux!!!! pas de cailloux!!!c'est joueur, hum trop facile...

ça y est nous voilà dans le rouge c'est raviné, des bonnes grosses racines dans les virages, de la  caillasse encore et encore,  

 yeah......avec Steph on se lâche....pour plus de détails regardez la vidéo:

 on finit dans le village, on reprend l'auto pour direction Le Rozier - Peyreleau suivant de quel coté du Tarn on se gare....on pique nique au soleil et c'est reparti pour une ultime remontée, toujours par la route, la carte nous dit 10kms pour 450m de D+pour atteindre le départ de "la cote st jean"

, c'est déjà plus facile à grimper...à une intersection on choisira la mauvaise...on fera la connaissance de Jean rené, un autochtone un peu énervé de nous voir passer sur ses terres, on lui explique qu'on se contente de suivre la brochure, ça reste le seul point négatif de cette carte, tout finit par s'arranger, on retrouve la trace et lui sa yourte....

un peu de liaison 2,5 kms par des pistes larges que Steph se rappelle avoir rouler en mai, ça y est on trouve le point de départ et go pour la dernière spéciale du trip,

 c'est donc bien une trace qui était au programme de l'enduro du samedi au ghost all mountain challenge,

pareil avec Steph on se lache c'est probablement celle que j'ai préféré une bonne rouge, foncé par endroit, mais ça passe partout, on s'arrête à un balcon , impressionnante vue sur Peyreleau et le Rozier...  on croise quelques trailers qui eux la remonte....ça n'est pas large mais eux nous entendent arrivés, forcément car ça tabasse sec et puis on braille comme des gamins de 7ans en récréation..... 

 

voilà voilà, un super trip entre couilles,dans une très belle région, des gens super acceuillant, un spot terrible pour l'enduro, des pistes permanentes  entretenues qu'on peut rouler toute l'année, tellement bien qu'aura encore lieu une manche de la coupe de France en 2016 , putain c'était géniale

on y retournera c'est certain , j'espère plus nombreux, à bon entendeur....



16/10/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres